samedi 25 février 2012

Lettre ouverte au prefêt du Pas de Calais

Voila le courrier que j'ai adressé ce jour au préfet du Pas de Calais :

Objet : Décharges sauvages



                    Monsieur le Préfet,


J’ai l’honneur de dénoncer à vos services l’existence de plusieurs décharges sauvages situées sur le territoire des communes de Loos en Gohelle, Bully les Mines, Mazingarbe et Vendin le Vieil. Il y en a bien d’autres que j’ai recensé sur une carte disponible sur internet à cette adresse : http://www.communitywalk.com/les_pollutions_du_nord__pas_de_calais/map/432769.


Ces décharges sauvages se situent à ces endroits précis :


- Loos en Gohelle : Route de la Bassée (D947) : maison isolée prés de la carrière.
- Vendin le Vieil : Derrière le magasin « Boulanger » du centre commercial Cora Lens 2. plusieurs dépôts à cet endroit et alentours.
- Mazingarbe : Rue de l’abbé Langlois
- Bully les Mines : Rue Coste et Bellonte
- Bully les Mines et sains en Gohelle : l’accès à l’autoroute A26 depuis la rue Lamartine (D75)


Tous les Maires de ces communes sont alertés de ces décharges et depuis plusieurs années pour certains. Aussi n’hésitez pas à vous rapprochez d’eux pour connaître la localisation précise ou alors visionnez ma carte en ligne.


Ces sites, comme vous le montreront les photos ci-jointes, comportent des amoncellements de déchets hétéroclites, dont je liste les principaux à titre indicatif (exemple : déchets ménagers, papiers, emballages, ferrailles, plastiques, bidons d’huile, médicaments, Tôles fibro, pneus, meubles, électroménagers, pots de peinture ......). Ces décharges de plein air ont par conséquence des impacts très nocifs sur l’environnement.


En matière de police des déchets, le préfet et le maire de la commune ayant compétences liées, je vous remercie de faire intervenir vos services pour mettre fin à ces situations déplorables puisque les différents maires concernés n’y arrivent malheureusement pas, n’en ont pas la volonté ou rejettent la responsabilité sur les propriétaires privés ou publics comme le conseil régional.


Je n’ai pas eu de retour à mon message que je vous ai adressé le 23 décembre 2011 mais je reste néanmoins confiant dans l’efficacité de vos services à faire respecter la loi française et à sauvegarder l’environnement, je vous remercie par avance pour votre intervention et souhaiterais être tenu informé des suites que vous ne manquerez pas de donner à cette affaire.


Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, mes salutations respectueuses.

1 commentaire:

Mister Klean a dit…

Réponse reçu ce jour de la sous préfecture de Lens :

"Monsieur,

j'accuse réception de votre intervention reçue en sous-préfecture de
Lens le 27 février 2012.
L'instruction de votre demande nécessite l'intervention de plusieurs
services que j'ai saisis ce jour.

Je vous tiendrai informé des suites réservés à votre demande dans un
délai de 30 jours ouvrables.

Je reste à votre disposition.

Beate KRÄMER"

ça peut te plaire aussi ...