samedi 6 février 2010

Changer le monde (clémentine Célarié)

"Depuis quelque temps, j'ai sans arrêt envie de pleurer. Je me retiens en me disant que je n'ai pas le droit de me plaindre et que j'ai tout pour être heureuse. Mais chaque jour qui se lève, j'ai un pincement au cœur pour une raison nouvelle, qui n'existait pas il y a quelques années.
Cette raison, c'est l'envie qui s'effrite, l'espoir qui se dilue, le sens des choses qui s'efface...
La confiance qu'on peut avoir en la vie, l'idée de construire, de fabriquer, d'inventer.
Chaque matin qui naît je suis désormais inquiète pour le ciel et la Terre, comme s'il s'agissait de quelqu'un de ma famille, chaque matin j'ai une boule dans le ventre. Je pense que je ne suis pas la seule. J'en parlais récemment avec mon fils de 21 ans qui, à de nombreuses reprises m'a dit qu'il éprouvait la même chose.
...Cela me donne envie de pleurer et de partir ailleurs, mais il n'y a pas d'ailleurs
...
Il y a cette Terre et puis c'est tout. mais que ce passe t-il ?
.... Mais qu'arrive t-il aux hommes ? Eux aussi sont déréglés, eux aussi subissent un réchauffement de leur cerveau qui les endort et les fait agir comme des robots.
.... Il semble bien que la Terre soit mourante ..Et c'est tout ce que cela nous fait ?
Moi j'ai honte pour mes enfants ... ... On continue, on achète du plastique qu'on jette, on continue à prendre plein d'électricité, on continue à prendre plein d'eau, on continue à rouler, et le soir toutes les boutiques sont éclairées et je ne sais quoi d'autre, mais rien n'a changé.
... oui j'ai honte pour mes enfants, j'ai honte d'être de ces adultes qui ont ce genre de comportement de mépris pour un problème si grave
... bien sûr ! mais bien sûr, suis-je bête ? c'est une histoire d'argent ! ah ben oui, pardon ou avais-je la tête ?
... Arrêtons de suite cette marche qui nous mène à notre perte, cette marche vers la stérilité humaine et le développement matériel. Sommes nous trop idiot pour ne pas comprendre que, quels que soient les biens matériels que nous accumulons, puisque qu'apparemment l'argent est le centre de tout, la vérité reste dans la terre sur laquelle nous marchons, dans l'air que nous respirons, dans l'eau que nous buvons ?

je nous imagine dans quelques années ou millénaires, avec nos cartes bancaires et nos maisons et nos voitures et nos actions et nos biens et nos crédits, marchant sur un sol sur lequel il n'y aura plus d'herbe plus d'arbres, un vrai desert, sans animaux. Nous crèverons avec nos sous qui ne voudrons plus rien et qui finirons par nous manger ...."


Voila un extrait du livre de Clémentine Célarié "Mes Ailes" aux éditions Michel Lafont que je vous recommande de lire, c'est une écriture simple mais le message et l'appel au secours sont bien là !

Lisez autant que vous le pouvez ....

Et mon coup de coeur de la semaine va naturellement à Clémentine.

1 commentaire:

Le Veilleur a dit…

J'ai reçu cet email, en me demandant de le faire connaître au plus de monde possible.

Vous, qui combattez l'emploi des pesticides, cela devrez vous interesser

Bonjour!

Pour que ce film soit en salle (film qui dénonce les méfaits de la mauvaise alimentation et des pesticides), il faut qu'un maximum de personnes regarde la bande-annonce dans les 3 jours à venir. Faites passer, même si vous ne le visionnez pas complètement; c'est le nombre de visites dans les 3 jours qui fera le poids... Le voir est encore mieux. Faites suivre à tous vos contacts!

http://nosenfantsnousaccuseront-lefilm.com/bande-annonce.html


(Si vous n'arrivez pas à vous connecter directement, recopier cette adresse)

Merci!

ça peut te plaire aussi ...